L’île de Pâques, terre polynésienne


Informations

Auteur(s)
 :  Michel Orliac Chercheur CNRS Laboratoire d’Ethnologie préhistorique
Thème  :  Saison 8 : Par-delà les frontières
Agora des Savoirs  :  Saison 8 : Par-delà les frontières RSS
Lieu  :  Centre Rabelais, Montpellier
Date  :  4 janvier 2017
Langue  :  Français  
Télécharger  :  Format HD
Licence  :  Licence Creative Commons

En résumé

Il y a environ mille ans, les dernières frontières de notre planète furent franchies après la découverte des territoires inexplorés de l’océan Pacifique. Ainsi, les Polynésiens peuplèrent toutes les terres comprises dans le triangle de 7 000 km de côté formé par Hawaii, la Nouvelle-Zélande et l’île de Pâques. D’île en île, ils transplantèrent les végétaux qui assuraient la pérennité de leur économie et de leur culture. Ces fabuleux navigateurs parvinrent même en Amérique : ils y introduisirent les poules et en rapportèrent la patate douce.

L’installation d’humains sur l’île de Pâques, la plus solitaire de toutes les îles, est plus étonnante que les 900 statues géantes qui font sa renommée : tout le monde ou presque, sur Terre, a su mouvoir de gros cailloux, sculptés ou non. Par ailleurs, dans le bois ou sur la pierre, les Pascuans ont matérialisé avec un talent immense la foule de leurs divinités. Enfin, privilège croyait-on des « grandes » civilisations, ces quelques milliers d’insulaires ont inventé une écriture, la seule dans le Pacifique.


© 2006 - 2017 MSHSUD.TV